• Accueil
  • Dossier
  • Découvrir les assurances pour les nouveaux animaux de compagnie

Découvrir les assurances pour les nouveaux animaux de compagnie

Publié le 20 2018

Les chats et chiens ont été pendant longtemps les seuls animaux de compagnie. La situation a bien évolué depuis. Suivant les gouts de chacun, on peut choisir de prendre des animaux exotiques ou encore des types de rongeurs comme compagnons. Il y a même des personnes qui prennent des animaux rares. Quoi qu’il en soit, tous ces types d’animaux de compagnie peuvent être exposés à certains risques, d’où l’utilité d’une assurance. Cependant tous les animaux ne peuvent pas bénéficier des mêmes traitements que les chiens et les chats en termes d’assurance.

Comment trouver un assureur pour les NAC ?

Contrairement aux chiens et aux chats, il peut être plus difficile de trouver un assureur pour les NAC. La possession de ce type d’animal de compagnie présente beaucoup de risques. Pour les animaux les plus rares, il est quasiment impossible de leur trouver une assurance. En effet, ces animaux sont souvent capturés dans la nature et peuvent faire l’objet d’une transaction sur le marché noir. Les assureurs doivent en premier lieu savoir si le propriétaire de l’animal dispose de toutes les autorisations nécessaires pour élever l’animal en question. De plus, il ne faut pas que cet animal figure sur la liste des animaux interdits. De même, tous les nouveaux animaux de compagnie ne sont pas susceptibles d’obtenir une assurance. En effet, il existe chez les assureurs, une liste exhaustive des espèces qui peuvent faire l’objet d’une assurance. Découvrez plus d’informations sur l’Assurance NAC sur AssurBook.com.

Pourquoi de telles restrictions pour l’assurance NAC ?

La raison est simple, les NAC peuvent causer d’autres problèmes autres que ceux que l’on peut rencontrer avec les chiens et les chats. Les NAC sont une source de danger tant pour l’environnement que pour les hommes. En raison de leur provenance lointaine, ces animaux sont susceptibles d’être porteurs de maladies. De plus, des animaux comme les serpents venimeux sont naturellement dangereux pour l’homme. Une trop forte proximité avec ces animaux peut accentuer le danger et la transmission des maladies. Il faut également savoir que les habitudes alimentaires de ces animaux sont un facteur essentiel pour le maintien de leur santé. Pourtant, elles ne peuvent pas être totalement respectées dans les milieux urbains. Il s’avère que l’intervention du vétérinaire pourrait être plus fréquente que pour les chiens et les chats. Cette dernière situation rend nettement plus difficile l’obtention d’une assurance santé pour les NAC. L’assurance NAC a pourtant pour premier objet l’assurance santé des NAC. Les frais de vétérinaires pour ces nouveaux animaux de compagnie peuvent revenir plus chers pour leur propriétaire et pourtant les risques sont grands. Chaque animal a sa spécificité et les contrats d’assurance NAC sont personnalisés à chaque cas. Il faut juste savoir qu’il est plus facile d’obtenir une assurance pour les animaux moins rares et moins dangereux que pour d’autres.

Donnez votre avis

Share this post: