Gouttière

Silhouette:
Taille:
Poids:
Poil:
Robe:
Tête:
Yeux:
oreilles:
Queue:
Gouttière
Donnez votre avis

L’origine du nom « chat de gouttière » est l’appellation des Parisiens pour désigner les chats errants se promenant sur les toits. En effet, les chats aiment se promener sur les hauteurs. Il n’est pas rare que des chats se promènent, se rencontrent, voire copulent dans les gouttières des maisons. Comme les hommes, les chats ont des caractéristiques différentes suivant leur habitation. Bien qu’étant indépendant et vagabond, le chat de gouttière sait donner à celui qui en prend soin une affection difficile à décrire.

Capable de s’adapter, mais pas forcément « de maison »

Le chat de gouttière possède une grande capacité d’adaptation. Il n’a pas de problème pour vivre dans l’espace limité des appartements. Il a même changé de rôle, car de défenseur des greniers, des granges et des écuries, il est devenu aujourd’hui le compagnon « d’appartement » de l’homme. Malheureusement, tous les chats de gouttière ne peuvent être dits « de maison ». Beaucoup d’entre eux sont obligés de vivre dans la rue, fouillant les ordures pour trouver le peu de nourriture nécessaire à leur survie.L’origine du nom « chat de gouttière » est l’appellation des Parisiens pour désigner les chats errants se promenant sur les toits. Il reste ainsi beaucoup d’orphelins qui, même bien nourris et avec un toit au-dessus de leur tête, ne peuvent donner l’affection dont ils sont capables et ne peuvent évidemment pas en recevoir.

Une « race » qui s’est faite toute seule

L’intérêt grandissant porté aux chats de gouttière se manifeste par leur présence de plus en plus importante dans nos foyers, et par un public toujours plus nombreux aux expositions. Issu du chat sauvage domestiqué, quelque 2 600 ans av J-C en Egypte, la gouttière s’est faite toute seule. C’est tout de même le plus célèbre et le plus répandu en France avec un taux avoisinant les 95 %. Le chat de gouttière n’appartient pas à une race déterminée. C’est pourquoi il ne dispose pas de pedigree dans la nomenclature officielle des races félines.

En 1990, un rassemblement spécial fut organisé, consacré aux chats de gouttière, dans le cadre de l’Exposition internationale féline qui eut lieu à Milan au mois d’octobre, à laquelle participèrent plus de cent sujets de gouttière. Les simples matous de nos foyers commencèrent alors à être appréciés pour leur beauté et plus seulement pour leur utilité ou leur capacité à donner de l’affection.

Un chat chez qui toute variance de pelage et de caractère est possible

Même s’il n’a pas de pedigree, et bien souvent aucune valeur marchande, il ne manque pas d’atouts. De plus tout est possible chez lui : couleurs, morphologies… C’est finalement ce qui fait son originalité et qui mérite que l’on considère comme n’importe quel autre chat. C’est tout de même le plus célèbre et le plus répandu en France avec un taux avoisinant les 95 %.

Baroudeur, débrouillard, rusé, joueur, câlin, dominant… dans son caractère aussi tout est possible chez le chat de gouttière. Tout dépendra d’où il est issu, de son environnement.

En général, il est robuste et rustique :En général, il est robuste et rustique : Ce qui ne veut pas dire de faire l’impasse sur la vaccination, l’administration de vermifuge et les soins courants et son entretien dépend de la nature du poil.

Gouttière
Donnez votre avis

Assurance
et
mutuelle pour
chat de race

Share this post: