Les problèmes de santé les plus courants chez le Ragdoll 

Le Ragdoll, un chat domestique vraiment adorable ! Doux et moelleux comme une poupée de chiffon (d’où son nom), il faut dire que tout dans l’apparence de ce gros matou appelle aux caresses et aux câlins. Mais avant d’en adopter un, il est important de connaitre les maladies et problèmes de santé les plus courants chez ce minou atypique.

Les maladies génétiques

On ne compte que 2 maladies génétiques chez le Ragdoll : la cardiomyopathie hypertrophique féline (HCM) ainsi que la polykystose rénale (PKD).

  • Comme son nom l’indique, la cardiomyopathie hypertrophique est une maladie du cœur d’origine génétique. Dans le cas du Ragdoll, les parois du cœur s’épaississent ce qui entrave le muscle dans son travail. Non traitée, l’HCM entraine la mort du chat par arrêt cardiaque.
  • Dans le cas de la polykystose rénale, des kystes se développent dans les reins du Ragdoll. Ce qui détruit le tissu rénal, et entraine ainsi une insuffisance rénale chronique. Et c’est cela qui cause la mort prématurée du chat.

Les maladies félines les plus courantes

A part les maladies génétiques, le Ragdoll n’est pas non plus à l’abri des autres affections félines. Il est particulièrement sensible à la leucose féline (le SIDA des chats) et à la péritonite infectieuse féline (PIF).

  • La leucose féline est une maladie virale et contagieuse qui affecte le système immunitaire des chats. Elle les rend ainsi très sensibles aux infections et développements de tumeurs. Et le pire, c’est qu’il n’existe pas encore de remède et traitement pour la contrer. Le mieux est de vacciner son Ragdoll contre cette terrible affection.
  • La péritonite infectieuse féline, quant à elle, est également une maladie virale et mortelle. Elle s’attaque aux différents organes du corps, comme les poumons, le cerveau, les yeux… Malheureusement, il n’existe pas encore de traitement spécifique pour guérir cette pathologie ou bien endiguer sa propagation.

Les autres problèmes de santé possibles

Outre ces maladies horribles qui peuvent le contaminer et le tuer, le Ragdoll rencontre également quelques soucis par rapport à ses caractéristiques physiques. Souvent porteur du gène de la mucopolysaccharidose VI féline, il peut en effet développer des problèmes de vision et/ou de mobilité. Sinon à cause de son pelage très fourni, ce gros matou s’avère également plus sujet aux boules de poils que ses camarades à robe courte. Heureusement, un brossage quotidien et un toilettage régulier peuvent venir à bout de ce genre d’inconvénient ! Enfin, le Ragdoll n’est pas à l’abri de la gingivite, bien au contraire ! Dans ce cas, il est important d’agir dès l’apparition des premiers symptômes : car non traitée, l’inflammation des gencives peut entrainer des infections et maladies importantes au niveau du cœur, des reins et des autres organes.

Pour préserver le bien-être de son Ragdoll et lui éviter les maladies et autres problèmes de santé, il est préférable de l’emmener régulièrement chez le vétérinaire pour des petits contrôles de routine. Il faudra également pensé à le souscrire à une mutuelle santé ou assurance pour chat afin de minimiser les frais de soins. Et sans oublier de lui assurer une alimentation saine et un environnement toujours bien propre !

Les problèmes de santé les plus courants chez le Ragdoll 
Donnez votre avis

Assurance
et
mutuelle pour
chat de race

Share this post: