Notre guide sur les vermifuges pour chat

Vermifuger son chat est une chose indispensable pour qu’il reste en bonne santé mais aussi pour qu’il ne contamine pas son entourage vous y compris. Les chatons sont les principales victimes et souvent, c’est l’issu est fatal. Ainsi, il faut lui administrer des antiparasitaires dès son plus jeune âge, même s’ils ne sortent pas de l’appartement. En général, ce sont les vers qui contaminent les animaux de compagnie quand ils ont un air malade, y compris les chats. Les symptômes sont discrets et difficiles à détecter. Contrairement aux chiens, les chats doivent être vermifugés périodiquement et ce tout au long de sa vie, avec les différents types de vermifuges destinés pour ces derniers.

Zoom sur les vermifuges pour chat

Le fait d’administrer des vermifuges au chat est une mesure de prévention pour lutter contre les parasites internes. En général, un animal domestiqué sur deux présente toujours une infestation de vers, selon des études scientifiques. Il y a deux types de médicaments disponibles : vermifuge chimique et le vermifuge naturel. La différence entre ses deux traitements est que le premier tend à éliminer les vers dans l’organisme du chat, tandis que le second freine leur multiplication. Deux types de vers qui sont très courants : les ascaris et les cestodes. Le premier type est transmissible à l’homme. Les cestodes, par contre, sont des vers plats. Le choix revient au propriétaire, mais il faut que l’animal soit vermifugé périodiquement. Le traitement agit à titre curatif juste au moment de la prise. Sachez que l’administration de ces médicaments se fait par voie cutanée. Ainsi, il faut aller consulter un vétérinaire pour le faire. Il appliquera le traitement au niveau du cou pour éviter que l’animal le lèche. Après la pénétration dans les tissus, la solution va directement au niveau de l’intestin où il prolifère sur les vers. Par ailleurs, le Milbemax chat, est un type de vermifuge qui s’administre par voie orale avec des effets immédiats. Mais avant d’utiliser ce traitement quasi puissant, veuillez tout d’abord consulter votre vétérinaire, car un mauvais dosage peut entrainer des conséquences néfastes pour votre minet. Demandez aussi l’avis du vétérinaire avant de donner des vermifuges chimiques aux petits chatons moins de 3 mois. 

Quand et comment utiliser les vermifuges ?

Savoir qu’un chat est infesté est une chose difficile, car il peut être en bonne santé sans présenter de symptômes. Toutefois, si vous voyez des œufs ou des larves dans les matières fécales, ou qu’il vomit ou présente des diarrhées, cela servira d’alerte pour vous. En ce qui concerne son apparence externe, son pelage peut devenir terne et il semble anémique et toujours fatigué. En effet, les vers entrainent une baisse subite de poids ainsi que de la vitalité. Parfois, chez les chatons, le ventre ballonné d’une manière excessive est également un signe et les yeux qui larmoient annoncent une très grande infestation. Il ne faut pas attendre que ses signes apparaissent pour réagir et vermifuger votre chat. La dose recommandée est d’au moins deux à quatre fois par an. Ceci dépend du mode de vie du chat, s’il vit en appartement, deux vermifuges suffisent. S’il sort beaucoup, vous devez lui administrer quatre fois par an lors des changements de saison. Cependant, votre chaton doit être vermifugé naturellement toutes les deux semaines c’est-à-dire le premier mois et ensuite tous les mois jusqu’à ce qu’il atteigne les six mois. Aussi, avant la saillie, la chatte gestante doit être également traitée environ vers le 45ème jour de gestation et après la mise bas.

Quel type de vermifuge faut-il choisir ?

Pour savoir quel genre de vermifuge est efficace, il faut se renseigner auprès des personnes qui élèvent des chats ou l’idéal est de demander conseils auprès d’un vétérinaire. Les vermifuges les plus utilisés sont ceux qui sont présentés sous forme de pipettes spot-on ou de comprimé. Le Stronghold chat ou encore Profender chat sont très avantageux et commencent à se faire entendre sur le marché. Pour faire un choix décisif, le mieux est de définir au préalable ses attentes au lieu de se baser sur l’avis d’autrui. Si votre décision est d’éliminer totalement les vers chez l’animal, choisissez les vermifuges chimiques. Si vous désirez réduire le nombre et réduire progressivement les parasites, optez pour les vermifuges naturels.

Utilisation et précaution à maintenir

L’administration du vermifuge doit être périodique et pour ne pas se tromper dans le dosage, il vaut mieux consulter un vétérinaire. Sachez tout de même qu’en règle générale, un chat adulte doit être vermifugé 2 à 4 fois dans une année. La première vermifugation, chez les chatons se fait au bout de 6 semaines. Les fréquences sont modifiables selon le poids et le mode de vie du chat. Si vous avez beaucoup de chat, du même âge, sachez qu’un traitement en même temps permet d’éviter la contamination entre eux. Suivez à la lettre les recommandations du vétérinaire pour ne pas engendrer d’autres complications au niveau de la faune saprophyte.

Donnez votre avis
Mentions légales - Contact - Liens utiles