• Accueil
  • Blog
  • Quelques conseils pour avoir un chat en bonne santé

Quelques conseils pour avoir un chat en bonne santé

Publié le 06 octobre 2017

Surveiller la santé du chat est primordial, puisque ce félin a su garder ses instincts primitifs qui le poussent à dissimuler sa maladie pour éviter d’en informer ses éventuels prédateurs. Si cette discrétion peut être utile pour les chats qui vivent à l’état sauvage, il devient un obstacle pour son propriétaire qui n’arrive plus à savoir si sa boule de poil est en bonne santé. Mais quelles sont les maladies les plus récurrentes chez le chat ?

chat

Les maladies infectieuses virales chez les chats

Vous voulez tout savoir sur les chats ? Commencez par vous rappeler que vous avez sous votre responsabilité un mammifère carnivore félidé, une famille qui concerne tout autant les chats domestiques, ceux de gouttières et ceux qui vivent encore en état sauvage partout dans le monde. Ces origines sont prises en compte par les vétérinaires pour comprendre le comportement des chats qui ont tendance à souffrir de maladies contagieuses, surtout s’ils évoluent seuls au sein d’une famille et si leur défense immunitaire est affaiblie. Parmi les maladies infectieuses virales que votre chat est susceptible d’attraper, il y a le typhus qui se transmet par contact, le Herpès Virus qui affecte les voies respiratoires supérieures, la Chlamydiose transmise par les larmes, la toux de chenil, la FIV ou « sida du chat » qui se transmet par griffure ou morsure lors des bagarres, la Leucose féline à l’origine des naissances prématurées et des chatons mort-nés, la rage ou zoonose mortelle transmissible à l’homme par morsure, etc. Heureusement, la majorité de ces maladies du chat font l’objet d’une vaccination et votre chat peut très bien être protégé à vie, à condition de bien respecter l’âge de vaccination et les rappels.

Une hygiène de vie adaptée au chat

Si les chats sont exposés à plusieurs maladies caractéristiques de leur race ou de leur famille, il est tout à fait possible de les prévenir grâce à une hygiène de vie impeccable comme la désinfection et la douche régulière. Pour faire de cette séance une partie de plaisir pour le chat qui n’est pas censé aimer le contact de l’eau, habituez-le dès son plus jeune âge. Pour ce qui est du sol, il vaut mieux opter pour un lavage à l’eau chaude avec du savon liquide pour les désinfecter, tandis que l’arbre à chat sera nettoyé à la vapeur. En agissant ainsi, vous évitez l’installation des parasites externes comme les puces, les tiques et les aoûtats. Pour les gales d’oreilles typiques des chats, une visite de routine chez le vétérinaire permettra de les prévenir et de les détecter à temps. Quant aux parasites internes, la vermifugation régulière est conseillée, surtout pour les chats qui peuvent aller à l’extérieur, et ce, afin de les garder en bonne santé. Et si vous avez un chat de race pure tels les persans et les chats exotiques, sachez qu’il y a réellement une prédisposition à certaines maladies d’origine génétiques comme le polykystose rénal génétique (PKD), la Myocardiopathie hypertrophique (HCM) qui concerne le muscle cardiaque, que vous pourrez dépister avec des tests ADN si cela n’a pas encore été fait par l’éleveur. Plus d’infos sur le chat pour en savoir plus sur la stérilisation du chat, son toilettage et son alimentation.

Quelques conseils pour avoir un chat en bonne santé
Donnez votre avis

Share this post: