Quelles différences entre une assurance santé chat et chien ?

15 novembre 2019 dans Assurance

Qu’importe votre animal de compagnie, vous avez besoin de le protéger en lui souscrivant à une assurance santé. Cependant, comme les chats et les chiens ont le plus la cote chez les ménages français, il s’avère plus pertinent de se focaliser sur les offres qui leur sont dédiées. Quelles sont les différences entre les contrats d’assurance pour ces deux animaux ?

Un prix plus élevé pour l’assurance chien

Un chien est plus onéreux à entretenir qu’un chat. D’après de récentes études, un ménage dépense aux environs de 619 euros pour leurs chiens. Pour les chats, la facture moyenne est de 222 euros. En plus de la nourriture et des loisirs, il ne faut pas oublier les soins vétérinaires qui pèsent le plus sur le budget. Ils coûtent 211 euros par an pour un chien et 166 euros pour son homologue félin. Ces écarts de prix s’expliquent par le fait que le chien est plus grand. Forcément, ses besoins seront plus importants. Une alternative pour réaliser des économies est de souscrire à une assurance santé. Disponible pour tous les animaux de compagnie, ce dispositif donne accès à des remboursements sur les frais vétérinaires, comme le ferait une mutuelle pour humain sur les dépenses en santé. Le prix des cotisations mensuelles sera là encore plus important pour le chien : environ 10 à 25 euros. Par contre, assurer un chat ne coûtera qu’entre 7 et 20 euros par mois. Cependant, avec cette couverture, les propriétaires affrontent sereinement un rendez-vous chez le vétérinaire puisqu’ils sont indemnisés.

Des options différentes selon l’animal

Une différence entre l’assurance chat et chien repose sur les garanties souscrites. Il est évident qu’à cause d’un mode de vie et d’un comportement dissemblable, ces deux animaux ne se couvrent pas de la même manière. Chez les chats par exemple, un félin d’intérieur est soumis à moins de risques qu’un autre qui a besoin de liberté. Les contrats composés d’une formule « Cat Indoor » seront forcément moins onéreux, car à la maison, les taux d’accidents sont peu élevés. Par contre, il faudra penser à inclure une option parachute, surtout si le félin vit aux étages supérieurs. L’adage qui dit qu’un chat retombe toujours sur ses pattes n’est pas systématiquement vrai. Côté canin, si vous avez constaté que votre animal de compagnie a tendance à fuguer, pensez à intégrer une garantie fugue dans le contrat.

Rien de mieux qu’une assurance sur mesure

Que vous ayez un chat ou un chien, l’essentiel est de lui souscrire à une assurance santé qui s’adapte à ses moindres besoins. Chez les sujets âgés, un contrat offrant la meilleure couverture notamment du point de vue de la maladie est recommandé, car il est admis qu’avec l’âge, les risques d’apparition de pathologies sont plus grands. Cependant, n’attendez pas que votre animal soit vieux avant de le protéger avec une mutuelle. Les cotisations peuvent être onéreuses ou pire, il se peut qu’aucune assurance n’accepte de le couvrir. Notez que la race entre aussi en ligne de compte dans les devis des assureurs. Un animal inscrit au LOF sera plus cher à assurer qu’un autre sans pedigree. Dans tous les cas, n’hésitez pas à réaliser des comparaisons avant de choisir. La démarche vous permettra de trouver des offres plus intéressantes en matière de prix et de garanties.